Chansons

by Querencia

/
1.
05:01
2.
03:08
3.
4.

about

Compilation of songs sung in French

Click on the song titles for the lyrics

2 & 4 : drums by Jessy Rakotomanga. Mixed by Leonard Mule @Studio du Poisson Barbu

4 : harmonica by Nick Lord

Painting by Peter Doig

credits

released January 1, 2009

tags

license

all rights reserved

about

Querencia Paris, France

contact / help

Contact Querencia

Streaming and
Download help

Track Name: Les Nuits
Comme si c'était grave

On se regarde en face

Puis on choisit l'éclat de rire 

Commune façon de dire oui

J'attends demain matin

C'est là que tu me surprends

Pour les moments d'amour

Les nuits t'inspirent souvent
Les mots qu'on a écrits

A en perdre la vue

Pour quelque chose
Pour quelqu'un 

Comme ils ne valent plus rien

Adossé à ta peau

Les veines gavées de sang

Dans les moments d'amour

Les nuits t'inspirent souvent

Encore


Les nuits sont des vagues

Que je gagne avec toi

Elles nous enseignent les mots d'hier 

Les nuits sont des vagues

Perdues en moi

Elles nous enseignent les mots d'hier

Et même en ce monde

Nos mains ne tremblent pas


Et puis tu vas partir

Affolée par le temps

Retrouver les morts, les vivants

Qui se bousculent à ma porte

Et moi je reste là

Etourdi par l'idée

Qui comble mes journées

Les nuits t'inspirent souvent 

Encore
Track Name: Si jamais
Une lumière s'est cachée

Et brûle comme un fou

Bien loin du foyer

L'envie de toi est partout

Et c'est comme un signe

Cette vallée dévalée

Par l'enfance divine

Et le roi-araignée

J'espère te voir au port

On a capturé la toile des mers 

On l'a cousu à mon corps

Puis on a bu le désert

Hors du commun cristal

Il n'y a sans doute que toi

Qui puisse abolir ce mal

Lui faire bouffer tes lois

Car si jamais tu me croises

Dans la vie quotidienne

Sache que ce n'était pas moi
Mais une réplique inhumaine


Si jamais tu me croises

Dans la vie quotidienne

Sache que ce n'était pas moi

Mais une réplique inhumaine

Tous les soirs revenir

Avec l'étoile du jour 

Pouvoir enfin sentir

L'éclat de nos amours

Enfiévrés et brillants

Comme tes yeux qui me guident

Par-delà le puissant

Désir de défaire le vide


Si jamais...
Track Name: La perte de temps
Si ca ne marche pas entre toi et le monde
Ce grand monstre aux yeux noirs
Cette fillette aux joues rondes
Une paire de claques entre les yeux
Glisse un ver silencieux
Dans le nez de ceux qui dorment
Pourquoi ne pas revoir très tôt le matin
Les photos de ton âge sombre ?
Le risque est là, enfin, à mille contre un
D'une course à la seconde.
Réveil, réveil caché entre des livres
Qui vivent très bien sans toi
Contre-danse infinie
Chaleur et filles de choix
Est-ce que tu vis parfois ?
On a la même envie d'éclater en dedans
Laisser la France par terre
Le risque est là, enfin, à mille contre un
D'une folle course en arrière.

Il y a un homme qui attend
D'être un vrai semblable
Déclarons la perte de temps
Nouveau sport national

Recouvrez-moi de toutes ces paroles
Lâchées dans le vent

Non mais qu'est-ce que tu attends ?
Qu'est-ce que tu attends ?
La peur et le sommeil rôdent
Comme bloquées dans ton sang
Un instant ? Non pas un instant,
Ramasse tes affaires, essaie maintenant !

Recouvrez-moi de toutes ces paroles
Lâchées dans le vent

Il y a un homme qui attend
D'être un vrai semblable
Déclarons la perte de temps
Nouveau sport national
Track Name: Dans le même sens
Je voudrais qu'on se voit
Un peu là, surtout ailleurs,
Plus vraiment dans tes bras,
Dans un village de pêcheurs.
On ne se voit plus, c'est amusant
Comme j'ai cru l'avoir décidé
Avec toi, ma douce enfant
Je me suis encore trompé

George et moi en plein
Dans la bataille de verre.
Comment être certain que nos ennemis
Ne sont pas nos frères ?
Perdus dans les rêves de pierre
On croise des femmes de satin
Occupées mille fois par terre
A simplifier les hommes demain

Quel arpège faire dans la tourmente ?
Je ne sens plus mes doigts. Lili
Tremblante s'effeuille en silence
Comme un risque, une attente
'Je m'occupe de tout', elle dit
De la descente, des hivers
Des enfants-loups et puis m'embrasse
Pour me dire 'on se revoit'

Un bain de sang dans l'échoppe
Du diamantaire
Epargne-le quand même
Mais bande-lui les yeux
Les sentiments frissonnent
Mais savent que personne
N'en sortira vivant

Qu'elle aimait danser
Dans le même sens
Dans le même sens